Pensées en vadrouille

Au bord du vide

Quand on a marché très longtemps sur une route parfaitement balisée, s’aventurer sur des sentiers inconnus peut-être effrayant. Je vois la fin de mes études arriver avec  un mélange d’excitation et d’angoisse. Le vide se rapproche, ce vide insondable que personne d’autre ne peut explorer, pas d’éclaireur, il faut se retrousser les manches, tailler son… Lire la suite Au bord du vide

Nouvelles·Pensées en vadrouille·Voyages

Racines

Grandir, pousser sur ses racines, s’extraire du sol, étendre ses branches à l’assaut du ciel. Croquer des bouts de nuages et se brûler les feuilles aux rayons du soleil. Jeter des regards vers le sol… là d’où l’on vient… Si loin… Sentir les gouttes de pluie ruisseler le long des joues et pleurer toutes les… Lire la suite Racines

Pensées en vadrouille

Miroir, mon beau miroir, dis moi qui est la plus belle ?

Je n’ai jamais été très complexée par mon physique ou mon poids. Oui il m’est arrivée de douter de moi, et je ne prétends pas être un canon, mais je crois que j’ai eu la chance de grandir à l’écart des images des canons de beautés bombardées un peu partout. De même, le physique d’autrui n’a… Lire la suite Miroir, mon beau miroir, dis moi qui est la plus belle ?

Pensées en vadrouille

Les individus éponges

Il existe des individus éponges. Spongieuses, ces personnes voyagent dans le monde, circulent entre les individus, se fondent dans le décor. Pleines de creux, elles se nourrissent des émotions, des sensations, des idées qui flottent dans l’air. Elles se nourrissent aussi de leurs rencontres : Elles absorbent l’essence de ceux qu’elle croise, se l’approprie, pour expulser, comme… Lire la suite Les individus éponges

L'aventure de la correction !

Corriger son roman sans se démotiver !

Se motiver afin de corriger un roman, ou de le réécrire est un véritable challenge. Je souhaite dans cet article vous faire part de mon expérience et vous donner quelques clefs. Pour cela je vous propose de découper le travail. La relecture. Celle-ci doit se faire après un temps de repos de l’oeuvre. Ce temps… Lire la suite Corriger son roman sans se démotiver !

L'aventure de l'écriture

Commencer par le commencement ou comment débuter son histoire.

Prologue or not prologue telle est la question. Je dois vous l’avouer, je suis une adepte des prologues.:)  C’est mon petit péché à  moi. j’aime en lire, j’aime en écrire. Mais…le prologue ne se prête pas à toutes les histoires et ne doit pas juste servir à faire joli (enfin si un peu quand même).… Lire la suite Commencer par le commencement ou comment débuter son histoire.

L'aventure de l'écriture·Pensées en vadrouille

L’inspiration : un renard à apprivoiser.

L’inspiration ce mot que tous les auteurs (artistes) vénèrent autant qu’ils craignent. Lorsqu’elle est au rendez-vous c’est le bonheur à l’état pur, mais lorsqu’elle est absente c’est la déprime assurée. Comment dans ce cas ne plus être l’esclave de ce tyran. Est-il possible de reprendre en main les rennes de son imagination? Attendre d’être inspiré pour écrire… Lire la suite L’inspiration : un renard à apprivoiser.

Voyages

Vive l’Irlande !

Bonjour à tous, cela fait bien longtemps que je n’ai pas écrit d’articles. Pour tout vous avouer j’étais bien trop occupée à vivre ! A profiter de cette année à l’étranger. 😀 Pour me faire pardonner autant que pour vous faire baver j’aimerais vous parler de mon séjour de deux semaines en Irlande avec mon… Lire la suite Vive l’Irlande !

Voyages

Vive l’Ecosse !

Bonjour, Avec beaucoup de retard je vous fait part de mon petit séjour en Ecosse. Séjour effectué quelques jours avant Noël. Édimbourg  La majorité de notre séjour, nous sommes restés à Édimbourg, capitale de l’Ecosse. C’est une ville sublime, avec un passé historique riche et visible. Le château surplombe la ville et nous ramène plusieurs… Lire la suite Vive l’Ecosse !

L'aventure de la lecture

Lecture à l’anglaise

A la lecture de ce titre votre imagination s’est-t-elle déchaînée, m’imaginant dans un bon gros fauteuil rouge, posé sur de la moquette, un livre dans une main, une tasse de thé dans l’autre?

Non? Ah… eh bien je suis la seule à me considérer ainsi… tant pis …

Trêve de plaisanteries, aujourd’hui je vais vous parler de ma première expérience de lecture en anglais. Hélas il ne sera pas question de biscuits ni de thé… ( les biscuits en miette dans les livres c’est pas top, et le thé trop brûlant ).

L'aventure de l'écriture·Nanowrimo

Nanowrimo : Bilan quatrième semaine et…… VICTOIRE !

Bonjour à tous,

Cette semaine, était la dernière du Nanowrimo. Je dois avouer que cettte dernière semaine a était particulièrement riche en émotion. Voir la fin si proche… motive plus que jamais. Alors cette semaine c’est à un rythme effrénée que j’ai écrit, lançé, char de combat à l’assaut de la fin de mon histoire. J’ai tapé frénétiquement sur mon clavier tous les jours, sauf le samedi ( petite ballade à Liverpool oblige) et j’ai atteint le quota de 50 000 mots dimanche ( hier quoi).

Nanowrimo

Nanowrimo késako?

Novembre. Le mois des écrivains fanatiques. C’est en ce mois ou le soleil disparaît derrière la grisaille et le brouillard que s’engage une bataille effrénée entre les écrivains et la page blanche. En effet, durant les 30 jours que comptent ce fameux mois certains fous furieux se lancent le défi tout aussi déjanté de rédiger un roman de 50 000 mots. Eh oui c’est totalement hallucinant! Nanowrimo signifiant littéralement National Writing Month, soit le mois national de l’écriture. C’est un concept qui a vu le jour aux Etats-Unis. Une simple bande potes qui autour d’un café se sont un jour dit:
– Eh ! si on écrivait un roman en un mois?
Qu’est ce qu’ils ne vont pas inventer ceux-là! Depuis le phénomène a pris de l’ampleur, contaminant le monde entier. Un site officiel français a même vu le jour (http://wrimos.fr/. De même un young nanowrimo, pour les enfants et adolescents existe désormais, le nombre de mots à écrire étant évidemment réduit.

Voyages

Manger à l’heure anglaise.

Bonjour à tous,

Aujourd’hui il n’est pas question d’écriture mais bel et bien de la vie à l’anglaise. Cela fait maintenant plus d’un mois que je suis en Angleterre. Déjà ! Le temps passe si vite. J’aimerais partager avec vous quelques anecdotes et faits surprenant sur les habitants outre-Manche. Aujourd’hui je voudrais vous parler des habitudes culinaires des anglais.

L'aventure de la correction !

Dompter la structure.

La structure!  Quel mot barbare lorsqu’on débute dans l’écriture. Pour ma part, j’ai commencé mon premier roman avec une vague idée de départ. Guidée seulement par ma muse et la fougue d’écrire. La seule évocation du mot structure ou plan déclenchait chez moi une véritable crise d’urticaire. Dompter le dragon nommé structure me semblait insensé! Mon… Lire la suite Dompter la structure.